Français English Italiano Русский

IMPRESSIONS Voyager en Arménie par le biais des randonnées jalonnées de sites somptueux et de paysages variés est une belle découverte, un avant goût qui nous donne l'envie intense de revenir... — Nicole




Armenian Dram
Exchange Rate


Musées et bibliothèques d'Erevan

Le musée national d’Histoire et la galerie nationale de Peinture
Situé sur la place de la République, le musée d’Histoire d’Arménie renferme environ 160 000 pièces tirées des fouilles archéologiques effectuées un peu partout dans le pays et rappelant plus de 3000 ans d’histoire. De la préhistoire au Moyen Age en passant par l’Ourartou et l’Antiquité, vous pourrez découvrir et comprendre la formidable civilisation arménienne. Egalement installée place de la République, la galerie nationale de Peinture contient trois collections de peinture arménienne, russe et occidentale, ainsi qu’une collection d’art ancien et médiéval. Vous pourrez également y admirer de très intéressantes expositions temporaires.


 

Musée des manuscrits Arménien
Le musée Matenadaran, fondé dès le Ve siècle, est “une des bibliothèques les plus anciennes et les plus riches du monde“, selon l’Unesco, l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture.
Sa collection comprend plus de 17.000 manuscrits arméniens remontant à l’époque médiévale ainsi que 3.000 manuscrits dans des langues étrangères et quelque 100.000 autres documents anciens.


Forteresse et musée d’Erébouni 
Au sommet de la colline d’Arinbèrd se dresse fièrement la citadelle d’Erébouni qui renfermait autrefois une ville dont les fondations nous donnent un aperçu de la brillante civilisation d’Ourartou. Construite en 782 av- J.C, la forteresse, de forme triangulaire, est un véritable labyrinthe menant aux ruines d’un palais, d’un temple, d’entrepôts et autres bâtiments administratifs. Au pied de la citadelle, un petit musée complète la visite. 


Le musée Alexandre Tamanian   
Particulièrement intéressant, même pour les novices, le musée Alexandre Tamanian présente une collection de plans et dessins d’architecture, d’urbanisme et d’ingénierie. Leur auteur n’est autre que l’architecte et urbaniste Tamanian, qui redessina la capitale en partie détruite en 1930, alors que l’Arménie faisait partie de l’Empire soviétique.   


Le musée des Arts et des Traditions populaires   
Installé dans un joli immeuble XIXe de la rue Abovian, ce musée présente toutes les facettes de l’artisanat arménien : tapis, bijoux, orfèvrerie, poteries, céramique, travail du cuivre ou du fer et broderies témoignent du savoir-faire et de l’inventivité du peuple arménien.   


 

Le Musée de Sergei Paradjanov
Surplombant la rivière Hrazdan, le musée Paradjanov, qui a été complètement restauré en 2002, présente 250 œuvres, documents et photos108 du réalisateur et peintre arménien.

Les maisons-musées   

La ville d’Erevan regorge de maisons-musées qui reconstituent le plus souvent l’univers d’artistes et d’écrivains arméniens. Les plus intéressantes à visiter sont celles du compositeur Aram Khatchatourian, de l’écrivain Khatchatour Abovian , du poète Hovhannès Toumanian, du peintre Martiros Saryan (souvent considéré comme le père de la peinture arménienne moderne) et  chansonnier Charles Aznavoures. cle d'art moderne, le phénomène le plus intéressant.